Commerces de centre-ville : vers la revitalisation

L’Association des petites villes de France, que préside Olivier Dussopt, député de l’Ardèche et maire d’Annonay, a salué la publication d’un rapport de l’Inspection générale des finances et du Conseil général de l’environnement et du développement durable consacré à la revitalisation commerciale des centres villes, notamment des villes petites et moyennes. « Il s’agit là d’une salutaire prise de conscience car la situation est préoccupante dans de nombreuses collectivités et cela fait plusieurs mois que l’APVF attire l’attention du gouvernement sur ce sujet face à la désertification croissante des centres villes et à l’augmentation continue des taux de vacances commerciale », estiment les maires des petites villes.

L’APVF se félicite en outre du déblocage par le gouvernement d’un crédit d’un million d’euros pour financer des stratégies de développement urbain. Si l’intégration du commerce de centre-ville au sein de stratégies d’urbanisme globales est indispensable, cela ne saurait suffire. L’APVF demande au gouvernement et aux parlementaires qui discutent du PLF 2017 de sanctuariser les crédits affectés au FISAC dont les montants n’ont cessé de diminuer ces dernières années et de procéder à une régionalisation de l’affectation de ce fonds. L’APVF souhaite enfin une mobilisation accrue des acteurs publics et privés et notamment de la Caisse des dépôts et consignations capable d’apporter aux petites villes des compétences d’ingénérie et des financements pour leurs projets d’investissement dans le foncier commercial.