Aurélie Filippetti propose aux collectivités locales une réflexion concernant l’ouverture des bibliothèques

A la veille de l’ouverture du 34e salon du livre de Paris, Aurélie Filippetti souhaite adapter la lecture publique aux usages du XXIème siècle. La ministre a donc souhaité ouvrir une réflexion avec les collectivités locales, afin d’ouvrir « plus et mieux » les 15 000 bibliothèques réparties sur tout le territoire.

La ministre a évoqué plusieurs pistes (ouverture dominicale ou en soirée, accessibilité 24 heures sur 24 des services de bibliothèques numériques…) tout en indiquant qu’elle souhaite privilégier le dialogue : « aucun modèle n’a, en soi, à s’imposer ».

Ces enjeux posent des questions d’ordres financier, technique, humain, dont les solutions doivent être trouvées en commun accord avec les professionnels et les responsables de chaque collectivité territoriale. Celles-ci « peuvent compter sur le soutien financier de l’Etat mais aussi sur l’expertise et le conseil des services du ministère de la Culture et de la Communication, notamment de la Bibliothèque nationale de France, du CNL et des directions régionales des affaires culturelles ».

Aller plus loin:

Le portail du ministère de la Culture et de la Communication