Apprentissage: de nouvelles aides pour les entreprises

L’apprentissage joue un rôle majeur dans la lutte contre le chômage menée par le Gouvernement. En effet, près de 70% des apprentis trouvent un emploi à l’issue de leur formation.

Face à la baisse de 8% du nombre d’apprentis depuis un an, le Président de la République a souhaité mobiliser les partenaires sociaux, le 19 septembre dernier. Plusieurs mesures ont été décidées afin de renforcer l’attractivité de l’apprentissage, améliorer les conditions d’emploi de l’apprenti et adapter l’offre d’orientation et de formation.

D’autre part, des mesures immédiates sont prévues, notamment une évolution des modalités d’attribution de l’aide de 1 000 euros au recrutement d’un apprenti, dans le cadre d’un amendement à la loi de finances. Ainsi, les premiers versements aux employeurs interviendront dès janvier 2015.

Les modalités d’attribution seront élargies:

  • L’aide concernera désormais les entreprises de moins de 250 salariés
  • L’aide est versée aux entreprises qui n’avaient pas d’apprenti l’an passé ou qui recrutent des apprentis supplémentaires, à compter du 1er juillet 2014
  • La prorogation de cette aide pour les années suivantes ne sera liée à la conclusion d’un accord de branches qu’à partir de juin 2015
  • Pour les entreprises de moins de 11 salariés, l’aide sera de 2 000 euros du fait de son cumul avec la prime à l’apprentissage qui est également d’un montant de 1 000 euros.

Le versement de cette aide a été confié aux régions.

D’autre part, François Rebsamen a présenté la nouvelle campagne de communication autour de l’apprentissage.