Appel à projets “Villes respirables en 5 ans”

Ségolène Royal lance un appel à projets “Villes respirables en 5 ans” pour encourager les élus locaux à s’engager pour la qualité de l’air.

La qualité de l’air est un enjeu sanitaire et environnemental majeur pour nos concitoyens, avec des gains potentiels collectifs de l’ordre de 20 à 30 milliards d’euros par an1 , dont 1 à 2 milliards d’euros pourraient être économisés chaque année pour le système de soin. Malgré une réduction significative des émissions primaires de polluants au cours des dernières décennies, plusieurs dizaines de millions d’habitants respirent un air pollué et ce particulièrement dans les zones urbaines à forte densité. À ce jour près de la moitié de la population française est couverte par un Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA).

La lutte contre la pollution atmosphérique réduit également les inégalités territoriales qui touchent particulièrement les populations les plus fragiles, c’est une priorité du gouvernement. L’action de tous est indispensable pour réduire drastiquement et de manière pérenne les niveaux de pollution partout en France : État, acteurs économiques, citoyens, élus et associations doivent conjuguer leurs efforts pour réduire les émissions polluantes dans tous les secteurs d’activité (transports, résidentiel, industrie, agriculture), de manière pérenne et lors des épisodes de pollution.

La participation des territoires est essentielle. Ils ont la compétence pour agir concrètement en faveur de la qualité de l’air en matière de police de la circulation et d’aménagement du territoire. Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte offre un cadre d’action dans tous les domaines liés à la pollution de l’air, comme le bâtiment, l’industrie ou les transports. Il accélère la rénovation thermique des bâtiments, crée les zones à circulation restreinte et l’indemnité kilométrique vélo et organise le renouvellement des flottes des véhicules publics. Il favorise les circuits courts et l’économie circulaire dans nos modes de production et de consommation.

L’appel à projets “Villes respirables en 5 ans” a pour objectif de faire émerger des « villes laboratoires » volontaires pour mettre en œuvre des mesures radicales et exemplaires pour obtenir des résultats concrets : des villes respirables d’ici 5 ans. Ces territoires contribuent au déploiement local des dispositions du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte.

Date de clôture: 5 septembre 2015

Consulter le cahier des charges

 Retour à la liste des appels à projets