APA : forte hausse des bénéficiaires

L’INSEE vient de publier une étude sur les bénéficiaires de l’APA. Cette allocation, créée en 2002 et gérée par les départements, s’adresse aux personnes de plus de 60 ans pour faire face aux besoins qui résultent de leur perte d’autonomie. Cette étude permet de tirer plusieurs enseignements. Tout d’abord, le nombre d’allocataires a, entre 2005 et 2016, quasiment doublé, passant de 800 000 à près de 1,2 million. Parmi ces derniers, neuf sur dix ont plus de 75 ans. Il apparaît que le nombre d’allocataires est inéquitablement réparti sur le territoire français. Les départements qui comptent le plus de bénéficiaires se trouvent principalement dans les régions des Hauts-de-France et de Provence Alpes Côte d’Azur. L’étude révèle, en outre, une prise en charge inégale des allocataires de l’APA. Pour rappel, cette prise en charge se traduit concrètement par le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie ou bien par leur placement en établissement spécialisé. En l’occurrence, le taux des bénéficiaires de l’APA à domicile varie de 6 à 37 % selon les départements. Il dépasse par exemple les 20 % dans les Ardennes ou le Pas-de-Calais. De même, le taux d’allocataires en établissement varie de 3 à 16 % selon les départements. Il semble être moins élevé dans le Sud et dans l’Île-de-France mais davantage dans l’Ouest et le Centre de la France. À noter que les départements qui ont un nombre important d’allocataires à domicile sont ceux qui proposent des services de soins infirmiers sophistiqués. A contrario, les départements qui concentrent le plus d’allocataires placés en établissements sont ceux qui offrent le plus d’hébergements pour personnes âgées.

Au-delà des constats, l’étude souligne l’enjeu de la dépendance. Le vieillissement annoncé de la démographie conduira nécessairement à un accroissement du nombre de bénéficiaires de l’APA. Or, cette situation risque de mettre en péril l’équilibre budgétaire des départements. Anticiper cet impact s’impose dès maintenant.

Samy Chibi