Antoine Blanca nous a quittés

C’est un 11 septembre qu’Antoine Blanca nous a quittés. Un précédent 11 septembre aura marqué une grande partie de sa vie, en 1973. Il consacra d’ailleurs un livre au coup d’État de Pinochet, après avoir été membre de la petite délégation de l’Internationale socialiste arrivée quelques jours après la mort d’Allende à Santiago du Chili. Antoine Blanca était un grand diplomate, en poste dans plusieurs pays d’Amérique latine, secrétaire général adjoint de l’ONU aussi. Mais il fut aussi délégué général de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains et directeur de la Fédération Léo Lagrange. Lors de ses obsèques le 15 septembre, Lionel Jospin a souligné l’action d’Antoine Blanca au sein de la FNESR à la fin des années 70, avant qu’il n’entame sa carrière diplomatique. Le PS a salué « la mémoire d’un homme de gauche, socialiste et internationaliste, assumant jusqu’au bout ses convictions ». La FNESR et Communes de France s’associent à cet hommage et adressent à sa famille ses sincères condoléances.

P. F.