80 nouveaux territoires engagés dans la croissance verte

Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, a reçu le 11 octobre, les élus de 80 nouveaux territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV). Cette rencontre a été l’occasion de signer des conventions d’appui financier et présenter les actions contribuant à la mise en œuvre de la COP21 au niveau local. Plus de 300 millions d’euros sont désormais engagés pour soutenir les projets des TEPCV. Ces 80 territoires rejoignent les 400 autres déjà engagés depuis deux ans pour la transition énergétique, plus de 30 millions d’habitants en France vivent dans un territoire exemplaire.

L’Union européenne vient de son côté de ratifier l’Accord de Paris, qui entrera en vigueur le 4 novembre prochain avec pour objectif de limiter l’augmentation des températures à 2° Celsius. Pour l’atteindre, les États se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, notamment en investissant dans les énergies renouvelables. « L’engagement de chacun est indispensable à la réussite de cet engagement pour le climat, en particulier à l’échelon local », a déclaré Ségolène Royal. Les territoires se sont engagés dans des projets innovants qui font émerger de nouveaux modèles de consommation et de création des énergies, de gestion des déchets, de mobilité mais aussi en matière de protection de la biodiversité. Il y a une articulation entre les actions menées sur le plan national et local. « Je souhaite faire de l’Accord de Paris et de sa traduction dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, un succès », ajoute la ministre, qui a conclu cette rencontre en rappelant « l’importance de cette mise en commun d’expériences pour accélérer la transition énergétique et partager les initiatives innovantes ».

J. B.