2013, année de l’achèvement de la carte intercommunale

L’année 2013 a été marquée, pour l’Assemblée des communautés de France (AdCF) par “l’achèvement de la carte intercommunale, hors Paris”. « C’est l’accomplissement de 20 années de travail, de conviction, de preuve par l’exemple », a déclaré son président, Daniel Delaveau, qui recevait la presse et les institutionnels pour sa dernière cérémonie de voeux, le 29 janvier, à Paris. L’élu ne se représentera pas à la mairie de Rennes et laissera sa place à la présidence de l’AdCF à l’issue de la convention annuelle de l’association, qui se tiendra à Lille, en octobre. À l’image des autres associations d’élus, 2014 sera l’année des « changements de têtes ».

Le président s’est également félicité de la mise en place, pour les prochaines élections locales, « du fléchage et de la double liste ». Autres éléments de satisfaction : la loi Mapam, premier volet de la  réforme territoriale, avec « de nombreuses dispositions qui renforcent l’intercommunalité ». En matière de PLU intercommunal, « un compromis sera sans doute trouvé, dans quelques jours entre le Sénat et l’Assemblée nationale en commission mixte paritaire », estime-t-il. Par ailleurs, la loi Lamy inscrit la politique de la ville « dans des contrats intercommunaux », souligne-t-il. Les prochains mois seront consacrés à agir pour « une association plus forte, plus ancrée dans les Régions, plus près des parlementaires, plus engagée dans la collaboration ». Daniel Delaveau laissera une association d’élus renforcée, riche de 1 300 adhérents, à une nouvelle équipe « sans doute composée d’anciens et nouveaux » et « un autre ou une autre » président ou présidente, qui devra poursuivre le “travail collectif”. « Il nous faut du courage pour avancer », a conclu le président, en appelant au retour de l’optimisme.

Dominique Maurel

Cette brève est extraite de la newsletter n°151 du 2 février 2014