Les 15 ans de la loi SRU

Le 13 décembre 2000 a été votée la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains après une âpre bataille du gouvernement de Lionel Jospin et de son secrétaire d’État au Logement, Louis Besson. C’est une loi majeure, qui a largement contribué à la mixité sociale dans notre pays. Grâce à son célèbre article 55, elle a obligé des communes qui ne construisaient pas de logements sociaux à le faire et de nombreux logements sociaux dans tous les territoires ont été construits. 450 000 ont vu le jour dans les communes concernées par la loi. Malgré ces obligations, des communes délinquantes ne respectent toujours pas la loi. C’est pourquoi le gouvernement a renforcé les mesures coercitives et nommé Thierry Repentin comme délégué interministériel chargé de la mixité sociale dans l’habitat. Les pénalités ont été renforcées et l’obligation de construction portée à 25%.

Les besoins sont immenses. Il faut se rappeler qu’en juin 2015, 1 863 762 demandes de logement social étaient enregistrées en France. La loi SRU est une vraie avancée sociale et la droite ne s’y est pas trompée en essayant toujours d’y mettre fin. C’est une conquête qu’il s’agit de défendre pour faire avancer le droit au logement dans notre pays. Les socialistes s’y emploieront”.

Communiqué de Cécile Jonathan, secrétaire nationale adjointe du PS au logement, le 11 décembre 2015

Cette brève est extraite de la lettre de communes de France n°238-239 du 23 décembre 2015