100e Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité : les débats commencent par courriers interposés

Dans un récent courrier adressé aux maires et présidents des EPCI, le Premier ministre a souhaité expliciter les décisions envisagées par son gouvernement en matière de finances locales afin de ne pas « laisser prospérer les allégations trompeuses » qui, selon lui, « ont été diffusées, parfois massivement ».
Dans le même souci de parfaite information, François Baroin, président de l’AMF, et André Laignel, premier vice-président délégué de l’AMF, ont transmis, aux maires et présidents d’intercommunalité, un courrier apportant des précisions sur plusieurs points rappelant que « L’AMF qui porte la voix de toutes les communes et intercommunalité de France, a toujours fait preuve de responsabilité dans son action. Si elle devait se voir reprocher d’exprimer des positions parfois différentes de celles du gouvernement, cela contreviendrait à l’esprit du dialogue républicain qui doit inspirer les relations entre les collectivités locales et l’État dont l’association étroite est une condition de la réussite de notre pays ».
Le courrier de l’AMF : http://www.amf.asso.fr/upload/fichiers/documents/AMF_24902TELECHARGER_LE_COURRIER.pdf
Le courrier du Premier ministre : http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2017/10/edouard_philippe-courrier_aux_maires_23oct2017.pdf