Monsieur Sarkozy, écoutez l’Appel de plus de 200 maires de France !

Plus de 200 maires de toute la France ont, en moins d’une semaine, signé l’Appel des Maires solidaires. Un Appel qui souligne l’importance de trouver une issue solidaire et humanitaire pour sortir de ce drame qu’est la jungle de Calais, appelant a éviter les postures politiciennes et les débordements extrêmes.
Pendant ce temps des élus « Les Républicains » poursuivent leurs discours de haine, de repli sur soi et de rejet des autres.
En déplacement à Calais, Nicolas Sarkozy s’est inscrit dans l’extrême droite ligne des propos de Wauquiez et Estrosi.
On attendait un peu plus de hauteur et de responsabilité de la part d’un ancien chef d’Etat qui a donné naissance à la jungle de Calais en signant les accords du Touquet en 2003.
Il est vrai que Nicolas Sarkozy est avant tout un candidat et prêt à tout pour se faire réélire.
Comment peut-on être capable devant une telle tragédie humaine de tenir des propos aussi méprisants qu’irresponsables ?
Vous retrouverez, ci-dessous, l’Appel des maires solidaires ainsi que la liste des maires signataires à ce stade.

Appel des Maires solidaires
A l’heure où la situation dramatique de la jungle de Calais peut enfin trouver une issue solidaire, certains font le choix de jouer le jeu de la peur, de la division, de l’extrémisme. C’est un jeu dangereux qui porte atteinte aux valeurs de la République. Ce choix funeste reviendrait à faire divorcer notre pays de son histoire, de sa culture, de la voix que les peuples du monde ont appris à aimer d’elle.
La crise migratoire résulte des désordres du monde, que nul n’ignore, et contraignent à l’exil des milliers de femmes et d’hommes qui fuient les guerres et les persécutions. Elle concerne l’Europe entière. La France, 5ème puissance mondiale, prend ses responsabilités.
Plus d’1,2 million de femmes, d’hommes et d’enfants ont franchi les frontières extérieures de l’Union européenne au péril de leur vie. La France agit au plan européen, et prend sa part de l’indispensable effort d’accueil des personnes en besoin de protection. Elle démantèle les filières de passeurs qui prospèrent cyniquement sur la détresse des êtres humains. Notre politique migratoire est maîtrisée : la demande d’asile en France, qui s’établit à 65 000 en moyenne annuelle ces dernières années, atteindra 100 000 en 2016. Faire croire à une prétendue invasion migratoire en France est un mensonge dangereux et indigne.
L’Etat agit depuis des mois pour le démantèlement de la jungle de Calais. Il est dans son rôle lorsqu’il organise et finance un accueil digne et maîtrisé des réfugiés et demandeurs d’asile. Et alors que les Français attendent une sortie de crise honorable, le chef de file du parti « Les Républicains », Président de Région Auvergne – Rhône-Alpes et son compère de la Région PACA s’exonèrent honteusement de leurs responsabilités et du devoir de solidarité. Ils ne peuvent se comporter ainsi en chef de Baronnies, incitant les Maires à s’opposer à l’Etat républicain.
Les faits sont têtus : en dépit des contrevérités proférées, l’immense majorité des migrants présents à Calais ne sont pas des migrants économiques irréguliers ; ce sont des hommes, des femmes et d’enfants qui fuient la guerre et les persécutions. La différence est majeure. La France a vocation à leur donner asile. Mensonge également que de soutenir que les migrants économiques irréguliers ne sont pas reconduits : la France reconduit ceux qui n’ont pas vocation à être réfugiés ; cela a été le cas depuis Calais pour plus de 1 300 personnes en situation irrégulière depuis le début de l’année 2016.
Mensonge, enfin, lorsque les mêmes parlent de « mini-Calais ». Depuis neuf mois, 161 Centres d’Accueil et d’Orientation ont été créés en France, dans un dialogue systématique avec les maires de toutes sensibilités politiques. Intégralement financées par l’Etat, ce sont des petites structures, très encadrées, dans lesquelles les associations accompagnent les migrants vers la demande d’asile. D’ores et déjà, ils ont permis l’accueil de 5 500 personnes dans des conditions positives. Qui peut soutenir qu’un grand pays comme le nôtre, 65 millions d’habitants, ne peut dignement accompagner vers l’asile 9 000 personnes en détresse ? Au nom de quel égoïsme la ville de Calais aurait-elle vocation à être abandonnée ? Nous sommes solidaires de Calais, et nous sommes plus nombreux que ceux qui défient la solidarité nationale.
Les mensonges à répétition ne font pas une vérité. Il créent de la peur, de la division, de la haine. Nous ne pouvons laisser installer une situation de tension dans notre pays qui a besoin de rassemblement et de raison. Nous voulons que la France demeure fidèle à ses valeurs. C’est là son honneur.
Nous, Maires solidaires, appelons au respect de la République dans les paroles et dans les actes.

Les maires signataires :

François Rebsamen (Dijon), André Laignel (Issoudun), Nathalie Appéré (Rennes), Dominique Gros (Metz), François Cuillandre (Brest), Nathalie Nieson (Bourg-de-Péage), Marc Gricourt (Blois), Noël Mamère (Bègles), Martine Aubry (Lille), Johanna Rolland (Nantes), Olivier Bianchi (Clermont-Ferrand), Laurent Cathala (Créteil), Roland Ries (Strasbourg), Jean-François Debat (Bourg en Bresse), David Samzun (St-Nazaire), Guy Ferez (Auxerre), Pierre Mathonier (Aurillac), Norbert Meler (Foix), Luc Carvounas (Alfortville), Olivier Dussopt (Annonay), Frédéric Chéreau (Douai), Sylvine Thomassin (Bondy), Jean-Pierre Bouquet (Vitry le François), Christophe Rouillon (Coulaines), Jean-Michel Morer (Trilport), Bernard Moraine (Joigny), Hélène Burgat (Mondeville), Mickael Vallet (Marennes), Dominique Gambier (Deville lès Rouen), Wilfried Schwartz (La Riche), Michael Weber (Woelfling-lès-Sarreguemines), Claire Delande (Gagnac sur Cere), Henri Valès (La Charité-sur-Loire), Gérard Nicastro (Obersteinbac), Pierre-Alain Roiron (Langeais), Pascal Margerin (Blancafort), Denis La Mache (St-Sigismond), Marc Goua (Trélazé), Jean-Louis Pascal (Laborel), Bernard Lalande (Montendre), Alain Néri (Beauregard l’Évêque), Erik Pilardeau (Bogny-sur-Meuse), Eric Houlley (Lure), Alain Fauconnier (St Affrique), Marc Vuillemot (La Seyne-sur-Mer), Gérard Coignac (Treignac), Jean-Yves Lalanne (Billère), David Lazarus (Chambly), Bernard Vauriac (St-Jory-de-Chalais), Xavier Cadoret (St-Gérard-le-Puy), Claudette Rigollet (Chalandray), Antoine Homé (Wittenheim), Philippe Antoine (Larnaud), Jean-Paul Vinchelin (Neuves maisons), Henri Bellegarde (Bedous), Gilles Strappazzon (St-Barthélemy de Séchilienne), Marc Tournabien (St-Julien-Montdenis), Marinette Mitriot (Chezal Benoît), Denis Linglin (Sergy), Guy Magnin-Feysot (Levier), Joël Bigot (Les Ponts de Cé), André Beville (St-Jean-de-Thouars), Dominique Bailly (Orchies), Jean-Marie Rougier (Rochechouart), Martine Finiels (Vernoux en Vivarais), Jean Boutry (Cran-Gevrier), Jean-Claude Hourcq (Baliros), Olivier Husson (Voinsles), Jean-Paul Fénot (Gouaix), Thérèse Corompt (Condrieu), Serge Fauve (Marboué), Raymond Cacan (Vergt), Michel Ricart (Lognes), Jean-Jacques Chatel (Mainvilliers), Sylvie Couchot (Vauréal), Yves Blein (Feyzin), Jacques Dellerie (Sandouville), Christian Cibier (Verneuil l’étang), Alain Duran (Arnave), Françoise Mesnard (St-Jean-d’Angely), Bernard Bros (Carbonne), Philippe Coulon (St-Ours), Line Magne (Moissy-Cramayel), Philippe Le Goux (Pléguien), Pierre Plouzennec (Plozévet), Gilles Desnouveaux (Reynel), Thierry Cozic (Arnage), Christophe Dourthe (Bussac sur Charente), Thierry Sieffer (Ranrupt), Monique Delessard (Pontault-Combault),  Luce Pane (Sotteville-lès-Rouen), Sylvain Fournier  (St-Jean-de-la-Motte), Denis Schoefs (Sceaux sur Huisne), Marinette Mitriot (Chezal-Benoît), Dominique Bru (Vic-sur-Cere), Daniel Calame (St-Plantaire), Alain Cousquer (Bias), Thierry Savigny (Montberon), Jean-Yves Caullet (Avallon), Jeanny Lorgeoux (Romorantin-Lanthenay), Sébastien Guillot (Gimeaux), Christian Guyon (Amboise), Gérard Gavillon (Servas), François-Régis Valette (Auzeville-Tolosane), Benoît Sonnet (Haybes), Christophe Lubac (Ramonville St-Agne), Bertrand Kern (Pantin), Guy-Michel Chauveau (La Flèche), Jean Serret (Eurre), Jacques Napieraj (Isbergues), Patrick Ledoux (Louvigny), Alain Lassus (Decize), Sébastien Miossec (Riec-sur-Bélon), Pascal Perrin (Yzeure), Arnaud Lecuyer (St-Pôtan), Eric Conge (Gavaudun), Bertrand Affile (St-Herblain), Jean-Luc Raysseguier (Bessières), Martine Fonteneau (St-Denis de Pile), Christian Marillier (La Marche), Dominique Bourreau (Villeneuve-la-Guyard), Roland Daverdon (Ste-Livière), Serge Fauve (Marboué), Constantin Rodriguez (Champvoux), Bertrand Delalle (Cliousclat), Joël Mongin (Vanne), Daniel Guiraud (Les Lilas), Christophe Chaudun (Connerré), Alain Launay (Pleurtuit), Jean-Claude Molinier (Artonne), Philippe Gaboriau (Dompierre-sur-Yon), Yves Cadas (Labarthe sur Lèze), Olivier Klein (Clichy-sous-Bois), Christine Durand (Lanas), Sylviane Couttenier (Ste-Livrade), Didier Pinet (Montilly), Grégoire Gille (Trémoins), Antoine Gimenez (Quezac), Jean-Basile Sallard (St-Privat), Christian Divo (Lauraët), Jean-Luc Drapeau (Azay le Brulé), Viviane Artigalas (Arrens-Marsous), Alain Roullée (Moriers), Béatrice Santais (Montmélian), Céline Bonnet (Boulieu-lès-Annonay), Christian Dupessey (Annemasse), Didier Marcellaud (St-Jean-Ligoure), Roland Canayer (Molieres Cavaillac), Yolande Lachaize (Massugas), Jean-Jacques Arnaud (Ste-Savine), Patrick Ducombs (Sauviac), Jocelyne Rejasse (Vayres), Noël Martinie (Chamboulive), Jean-Paul Lardy (Ailhon), Martine Voidey (Voujeaucourt), Jacques-Bernard Magner (Charbonnières-les-Vieilles), Marc Godefroy (Lezennes), Jean Petitpretre (Poinconnet), Jean-Claude Peyramard (St-Hilaire Peyroux), Olivier Thomas (Marcoussis), Julien Chainet (Montgaillard-sur-Save), Paul Robinat (Drée), Nadine Lambert (Araux), Pierre Poillot (Vianges), Jean-Luc Chervin (Riorges), Anne Voeltzel (Eysus), Chantal Delugin (Tremeven), Brigitte Bienassis (St-Pierre d’Entremont), Gérard Mauvais (Trevillers), Pierre Gellé (maire délégué de Ste Christine, commune de Benet), Didier Saint-Maxent (Ladirat), Thierry Falconnet (Chenôve), Marie-Hélène Pierre (Isle d’Espagnac), Jean-Jacques Ladet (Mably), Patrice Gilbon (Villiers-le-Bâcle), Marie Bat (Bages d’Aude), Christine Piaulet (Naintré), Thierry Benoist (Thoré la Rochette), Vincent Morette (Montlouis-sur-Loire), José Haas (Francheville), Régina Poveda (Meilhan-sur-Garonne), Alain Goutx (Pouillé), Régis Charbonnier (Boissy-St-Léger), Jean-Yves Clautour (Rosnay), Fabrice Roussel (La Chapelle sur Erdre), Frédéric Vigouroux (Miramas), Jean Marchand (Dolcourt), Michel Dutech (Nailloux), Henri Dejonghe (Auxi-le-Château), Annick Gombert (Le Blanc), Christian Ghislain (Corcelles-les-Arts), Martine Taillandier (Moulineaux), Patrick Desanglois (St-Pierre-lès-Elbeuf), Camille Chanséaume (St-Georges-de-Monts, Jean-Marie Rougier (Rochechouart), Jean-Yves Courreges (Serres-Castet), Dominique Leveque (Ay), Louis Ferré (Bagnères-de-Luchon), Christian Poulhes (Naucelles), Gilles Noël (Varzy), Gérard Dubois (Pessat-Villeneuve), David Marti (Creusot)