L’Insee publie les populations officielles des communes

L’Insee vient de mettre à disposition les dernières populations officielles des 36 529 communes de France, qui entrent en vigueur au 1er janvier. Ces populations légales sont très structurantes pour la vie des communes. Du niveau de ces populations officielles dépendent le montant de la dotation que l’État verse à chaque commune, le niveau de l’indemnité des élus municipaux, le mode de scrutin pour les élections municipales ou encore le nombre de pharmacies qui peuvent être implantées dans la commune… Ce sont ainsi plus de 350 textes réglementaires, d’objets très variés, qui s’appuient sur ces chiffres officiels.

Selon les derniers chiffres publiés, une commune sur dix compte moins de 100 habitants, une sur quatre moins de 200 et plus d’une sur deux moins de 500. Ces 19 800 petites communes de moins de 500 habitants accueillent aujourd’hui 4,5 millions d’habitants, soit à peu près autant que la population des 5 plus grandes villes de France (Paris, Marseille, Lyon, Toulouse et Nice). Leur nombre a diminué au cours des 50 dernières années, essentiellement sous l’effet de la croissance de la population d’une partie d’entre elles, qui ont alors franchi ce seuil de 500 habitants. Ces communes se situent essentiellement dans une bande traversant la France du Nord-est au sud-ouest, en zone rurale ou montagneuse.

Les chiffres diffusés permettent de disposer également des dernières populations officielles des départements et des régions. Trois départements, le Nord, Paris et les Bouches-du-Rhône comptent chacun plus de 2 millions d’habitants quand la Lozère accueille 80 000 habitants, seul département de moins de 100 000 habitants.

Cette brève est extraite de la lettre n°240 du 6 janvier 2015