L’élue de la semaine : Antoinette Scherer

  Volonté d’être juste et droite

Antoinette Scherer est la nouvelle maire d’Annonay. Elle succède à Olivier Dussopt qui, loi sur le non-cumul des mandats oblige, a choisi de se consacrer à son troisième mandat de député de l’Ardèche

Antoinette Scherer s’est installée dans le fauteuil de maire le 10 juillet dernier. Elle est la première femme à être à la tête du conseil municipal : « Je suis fière d’être à cette place. Je suis consciente que cette place fut disponible parce qu’un homme a dû démissionner. J’espère que la féminisation de la politique donnera des idées à certaines pour se lancer. À l’instar des professions médicales ou de justice où la féminisation s’est faite par la force des choses, pour la politique il a fallu une loi sur la parité pour y arriver. Même s’il y a aujourd’hui plus de femmes élues, les exécutifs sont encore très masculins. Les hommes ne veulent pas lâcher les commandes et les femmes n’osent pas forcément les prendre », explique Antoinette Scherer, qui fait partie de cette génération d’étudiants en médecine qui a connu le basculement du ratio femme-homme sur les bancs des écoles de médecine.

Pas à pas

Antoinette Scherer ne fait pas partie de ces élus qui se sont engagés dès leur jeunesse. Bien qu’ayant toujours eu le cœur à gauche, elle n’a pas eu d’engagement syndical ni associatif. Son premier engagement est personnel, elle décide de devenir médecin. C’est d’ailleurs son emploi à l’hôpital d’Annonay qui la conduit dans la capitale ardéchoise à la fin des années 1990. « Nouvellement arrivée en ville, j’ai trouvé intéressante la gestion communale. En 2001, Jean-Claude Tournayre me demande de rejoindre son équipe pour les élections municipales », ajoute Antoinette Scherer. La liste de gauche perd les élections mais avec 5 autres femmes elles décident ensemble d’adhérer au Parti Socialiste : « Nous souhaitions ainsi marquer les esprits et montrer que les femmes peuvent, elles aussi prendre des responsabilités politiques locales ». En 2008, la liste socialiste pour les élections municipales est conduite par Olivier Dussopt et Antoinette Scherer y participe. Élue, elle occupe dans un premier temps les fonctions de troisième adjointe puis celles de première adjointe aux finances pour finir à l’urbanisme. « Depuis mon élection, je suis pleinement investie dans ma mission. Je peux y consacrer plus de temps. À l’époque, je travaillais sur Lyon et je pouvais travailler sur dossier pour une partie de ma délégation aux finances. C’était une question d’organisation d’emploi du temps. Puis, lorsque j’ai pris la charge de l’urbanisme, je me suis rendue disponible localement à 100 %. Cela coïncide aussi avec ma retraite professionnelle », ajoute Antoinette Scherer, qui fait passer l’intérêt général avant tout. « Agir sur l’urbanisme, c’est agir sur le cadre de vie. Il y a un impact direct sur le quotidien des habitants. Les dossiers étaient importants, révision du PLU, rénovation et aménagement des places de la commune », poursuit Antoinette Scherer.

Une certaine continuité

En 2014, le travail mis en place par le maire et son équipe est plébiscité par les habitants et la liste portée par Olivier Dussopt est réélue au premier tour malgré un scrutin à quatre listes. « Il y a eu une reconnaissance du travail fait par Olivier Dussopt, qui est très présent sur le terrain. Il a su former une équipe travailleuse qui fonctionne. Même l’opposition n’a pas eu grand-chose à nous reprocher. Elle nous a donné quitus lors du dernier conseil municipal ».

Lors du Conseil municipal d’installation de la nouvelle édile, Olivier Dussopt qui reste conseiller municipal et communautaire a salué l’engagement d’Antoinette Scherer : « Antoinette est ma première adjointe depuis 2009, aux finances puis à l’urbanisme et au cadre de vie. Je sais son engagement, sa capacité de travail, sa volonté acharnée d’être juste et droite dans ses décisions. C’est tout cela qui fait que je suis particulièrement confiant de la voir me succéder ».

Sa ligne de conduite est presque déjà tracée : « Je récupère une mairie dont les finances sont saines et les projets établis. Olivier Dussopt a su donner du sens à cette passation et je suis acceptée de tous dans mon nouveau rôle ». Antoinette Scherer, qui est également conseillère communautaire d’Annonay Rhône Agglo, débute son mandat de maire avec la défense de sa commune dans le développement du PLUIH. Elle est également déjà dans la programmation de la suite avec la formation de son équipe, les rencontres avec chacun, les échanges sur l’actuel et le futur et l’objectif 2020.

Julien Bossu