La refondation de l’éducation prioritaire

2014_education-prioritaire_680x280_294181Ce jeudi 16 Janvier, Le Ministre de l’Education Nationale, Vincent Peillon, et George Pau-Langevin, Ministre déléguée à la Réussite Educative, ont présenté le projet de Refondation de l’Education Prioritaire.

Cette refondation est aujourd’hui indispensable au vu des difficultés rencontrées par notre pays. L’augmentation des inégalités, notamment causée par les forts déterminismes sociaux qui subsistent en France, comme l’ont démontré les résultats du rapport PISA, doit être combattue grâce à de nouveaux dispositifs et une véritable refondation de notre système d’éducation prioritaire.

 

Accompagner les élèves

Premières victimes des difficultés auxquelles fait face l’éducation prioritaire, les élèves font l’objet de mesures particulières dans le cadre de ce plan : extension du dispositif D’Col (application numérique d’aide et d’accompagnement), scolarisation des enfants de moins de 3 ans dans chaque réseaux ou encore développement d’internats de proximité pour les collégiens.

D’autre part, chaque école en éducation prioritaire bénéficiera d’un poste « plus de maîtres que de classes », dispositif qui repose sur l’affectation dans une école d’un maître supplémentaire afin de favoriser le travail collectif des enseignants et de développer de nouvelles organisations pédagogiques.

Enfin, les emplois du temps seront dorénavant adaptés pour que les élèves puissent être pris en charge jusqu’à 16h30. Ainsi, tout élève entrant en sixième en éducation prioritaire bénéficiera d’un accompagnement éducatif qui lui apprendra à devenir autonome.

 

Soutenir les équipes éducatives

Le plan de refondation de l’éducation prioritaire présenté par les ministres se fixe comme objectif de soutenir les équipes éducatives qui exercent ans les réseaux les plus en difficulté. Ainsi, dès la rentrée 2015, les horaires de service des enseignants de ces réseaux, qui rassemblent les collèges et les écoles, seront aménagés pour leur permettre de consacrer le temps nécessaire à l’accomplissement de leurs missions. Cela représentera une heure et demie de cours en moins par semaine pour les enseignants de collège, et 9 jours par an pour les enseignants de primaire.

D’autre part, afin de stabiliser les équipes éducatives, le plan de refondation prévoit une revalorisation des indemnités pour les enseignants de l’éducation prioritaire. Cela représentera un doublement de l’indemnité d’exercice pour les réseaux les plus difficiles, et une majoration de 50% dans le reste de l’éducation prioritaire. De plus, le parcours en éducation prioritaire sera valorisé dans la carrière, notamment par un avancement facilité.

La formation et l’accompagnement des personnels font également l’objet d’attentions particulières de la part du ministère de l’Education nationale. Ainsi, le plan prévoit la mise en place de trois jours de formation annuels pour les enseignants dans les réseaux les plus difficiles, un tutorat destiné aux nouveaux enseignants, ou encore une formation spécifique pour les pilotes des réseaux.

 

Construire un cadre propice aux apprentissages

Les projets des réseaux de l’éducation prioritaire seront construits sur la base d’un référentiel, qui recensera un ensemble de principes reconnus comme des leviers de la réussite des élèves. Il servira à la définition du projet de réseau, qui organisera la vie de l’école et de l’établissement.

La mise en œuvre des projets de réseaux d’éducation prioritaires donnera lieu à des moyens spécifiquement alloués, qui seront garantis pendant 4 ans. D’autre part, un fonds académique servira à financer les actions pédagogiques et l’animation des réseaux : chaque académie disposera d’une ligne budgétaire dédiée à l’éducation prioritaire. Enfin, 500 postes d’assistants de prévention et de sécurité vont également être créés pour améliorer le climat scolaire.

 

Retrouvez le dossier consacré à la refondation de l’éducation prioritaire, sur le site du ministère de l’Education nationale : http://www.education.gouv.fr/cid76427/refonder-l-education-prioritaire.html