La laïcité attaquée

Voici une dizaine d’années, quatre villes de gauche du Mantois avaient planté des arbres de la laïcité, à l’initiative de l’Association des Libres Penseurs des Yvelines (ALPY), pour commémorer le centenaire de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des églises et de l’État. Ces quatre arbres ont été sciés le 11 mars et les plaques commémoratives volées dans les communes de Mantes-la-Ville, Limay, Magnanville et Rosny-sur-Seine. Dans cette dernière commune, la plaque avait été restaurée et inaugurée la 9 décembre dernier en présence de Françoise Descamps-Crosnier, députée et ancienne maire de la commune. « Ces dégradations coordonnées et simultanées ne peuvent avoir été exécutées que par des individus animés de la haine de la République et de ces valeurs », fustige l’ALPY. Son président, André Sylvestre, ancien maire de Magnanville et ancien conseiller général, a porté plainte afin de démasquer les coupables, il invite « les municipalités à replanter rapidement les arbres vandalisés ».

J. C.