Prévention et gestion des déchets de chantier du BTP

En 2012, la production de déchets en France a représenté 345 millions de tonnes, dont 247 millions de tonnes de déchets de chantiers du BTP, alors que les déchets des ménages ne représentent que 30 millions de tonnes.
Dans un contexte où un effort de production de logements est attendu, où la réhabilitation énergétique du parc immobilier fait l’objet de plusieurs objectifs nationaux, mais aussi dans un contexte de métropolisation et de tout ce que cela va impliquer en matière d’aménagement du territoire, la consommation de matériaux de construction et la production de déchets de chantiers du BTP va peser lourdement sur le bilan énergétique des collectivités. Il s’agit de pondérer ceux qui sont souvent transportés par la route et sur de grandes distances.

Si jusque-là ces déchets n’ont pas été la priorité des politiques nationales, ils le sont maintenant depuis la loi transition énergétique pour la croissance verte qui a finalement retranscrit l’objectif européen de valorisation de 70% des déchets de chantier du BTP. Un objectif très ambitieux au regard des 247 millions de tonnes de déchets produits sur le territoire français.
Les politiques d’aménagement de la ville doivent désormais se faire en intégrant des réflexions sur les besoins en matériaux et les quantités de déchets que cela va générer. On parle alors d’économie circulaire, ou comment transformer le déchet en ressource. Les notions matériaux/déchets du BTP se confondent d’autant plus qu’on parle de sortie du statut déchet pour certaines matières premières secondaires. Ce secteur représente un potentiel de développement d’une activité économique locale, non délocalisable, pérenne et qui mobilise souvent l’ESS.

 

Après avoir acquis les notions de bases en matière de prévention et gestion des déchets de chantiers du BTP, nous étudierons le rôle de différents acteurs du chantier mais aussi des acteurs institutionnel pour impulser une dynamique sur son territoire en faveur d’une meilleure gestion de ces déchets. Au travers d’exemple de territoires qui ont engagés des réflexions sur le métabolisme de leur territoire nous verront l’importance du rôle de l’élu pour engager son territoire dans une vraie stratégie d’économie circulaire des matériaux de construction.

Aucun

Notions de base

  • La notion de déchet appliquée aux chantiers
  • La typologie de déchets de chantiers du BTP
  • Principaux textes européens et nationaux qui encadrent la gestion des déchets de chantier du BTP

Maitre d’ouvrage, maitre d’œuvre et entreprises : responsabilité et rôle de chaque acteur

  • Responsabilité des acteurs en matière de gestion des déchets de chantiers du BTP
  • Rôle de chaque acteur en fonction de l’état d’avancement du chantier

Les filières de gestion des déchets de chantiers du BTP

  • Les notions de prévention, réemploi et réutilisation et leur application au déchet de chantiers du BTP
  • Les filières de gestion des déchets inertes/non dangereux/dangereux

Pratiques actuelles et recommandations pour développer une économie circulaire des déchets de chantiers du BTP au niveau des territoires

Partager