Prévention des déchets : un atout pour relever le défi de l’économie circulaire

Grand oublié des discours portant sur le développement d’une économie circulaire, où le mot déchet laisse petit à petit la place à celui de ressource, matière première secondaire… la prévention reste la voie privilégiée pour aller vers une société zéro déchet.
En effet, le meilleur déchet restera toujours celui qu’on ne produit pas, et avec l’avènement de l’économie circulaire, le meilleur déchet c’est celui dont on a le mieux anticipé le devenir pour qu’il reste dans la boucle productive de l’économie.

 

Le sujet de la prévention est d’autant plus important qu’avec le décret n° 2015-662 du 10 juin 2015 les programmes locaux de prévention des déchets ménagers et assimilés sont devenus obligatoires. Obligation qui est entrée en vigueur le 14 septembre dernier.

Il s’agit d’acquérir une méthode pour lancer une dynamique de prévention sur son territoire. Comment poser le constat ? Quelle implication des citoyens ? Comment travailler sur sa propre exemplarité en tant qu’institution ? Comment engager les entreprises ? Et surtout comment mesurer et suivre ces actions ?

Aucun

Définition de l’économie circulaire

Les différents piliers de l’économie circulaire

  • Approvisionnement durable en ressources
  • Ecoconception des biens et services
  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Economie de la fonctionnalité
  • Consommation responsable
  • Allongement de la durée d’usage
  • Recyclage

Illustration de chaque pilier par des exemples et des retours d’expériences français ou européens.

La connaissance du métabolisme urbain comme condition de développement d’une stratégie territoriale d’économie circulaire

  • Retour d’expérience d’une communauté d’agglomération ayant mené une étude de métabolisme urbain

 Lien entre économie circulaire et climat

Partager