L’éducation populaire: Emancipation et reconstruction sociale et politique !

Nous assistons aujourd’hui, dans un contexte de régression sociale et politique, de déficit démocratique, à un retrait de tout engagement de nos concitoyens dans ces domaines, de repli sur soi, de perte de solidarité, de rejet de la chose publique, et de perte de confiance dans le processus démocratique.

Les dernières élections nous l’ont dramatiquement démontré.

Comment remobiliser nos concitoyens, les rendre à nouveau acteur de leur devenir, les engager solidairement dans une reconstruction sociale et politique?

Nous retrouvons là un contexte propice à dynamiser, y compris localement, tout ce qui concerne une activation forte de l’Education Populaire, adaptée aux réalités et comportements actuels.

Et cette activation locale concerne entièrement la responsabilité d’élu local.

Préciser les pratiques, les missions, les acteurs, les « professionnels » de l’Education populaire, son organisation locale, ses moyens, et les modalités d’action qui incombent à l’élu local pour son activation et son développement

Aucun

1) Contexte actuel de l’Education populaire:

  • crise économique, sociale, environnementale, et de civilisation(valeurs)
  • redéploiement des inégalités
  • panne de la démocratie délégataire
  • développement des TIC, fracture numérique
  • l’école, rythmes scolaires et PEAC

2) Missions de l’Education populaire

  • Conscientisation
  • Emancipation
  • L’agir démocratique
  • la transformation sociale

3) Quelles pratiques aujourd’hui pour l’Education populaire?

4) L’Education populaire au niveau local:

     – les pratiques

   – les acteurs

   – professionnels et bénévoles

   – l’organisation

   – les moyens

5) Rôle de l’élu local

Partager