L'eau : Pour un service public de qualité

L’article 14 du projet de loi relatif à la « nouvelle organisation territoriale de la République » (NOTRe) fixe un objectif général de rationalisation de l’organisation des services en incitant au regroupement des services d’eau potable et d’assainissement impactant de fait leur cadre d’action. L’exercice des compétences s’en trouvent modifié, générant inquiétudes pour de nombreuses collectivités.

Ce contexte législatif évoluant, se posent de nouvelles questions quant aux objectifs poursuivis par les politiques d’eau et d’assainissement. Il s’agit d’examiner comment relever les nouveaux défis des prochaines décennies ?

 

Aucun

  • Dégager les moyens financiers pour une gestion patrimoniale des infrastructures et le renouvellement des réseaux
  • Réfléchir à de nouvelles tarifications
  • Assurer le droit à l’eau pour les plus démunis, en liaison avec les services de l’aide sociale
  • Assurer la préservation de la qualité de la ressource en eau face à la montée des pollutions, notamment celles diffuses d’origine agricole.
  • renforcer le rôle des consommateurs-usagers dans la gouvernance du service public
  • Assurer de nouveaux niveaux de solidarité entre services et au niveau territorial (notamment entre les zones urbaine et rurales

Partager