Des produits locaux et de qualité pour la restauration collective

Promouvoir un approvisionnement local et de qualité ! Cela est important pour nos producteurs, pour nos concitoyens et plus généralement pour l’économie et la vitalité de nos territoires.     
Les choix des élus pour l’approvisionnement des cantines publiques  sont déterminants. Le respect des marchés publics et le choix d’un approvisionnement local et de qualité peuvent parfois sembler contradictoires. 

– Connaître les directives en matière de restauration scolaire

– Décrypter la circulaire concernant l’approvisionnement en produits locaux de qualité

– Les modes de gestion des cantines publiques

Aucun

Rappel des directives utilisées à ce jour en restauration collective : 

  • Le GEMRCN depuis 1999
  • Le PNNS de 2001 à 2010 puis le PNNS 2 depuis 20111
  • Intégration des produits BIO dans les menus de restauration collective depuis 2010 

La circulaire concernant l’approvisionnement en produits locaux et de qualité :

  • Des consommateurs de plus en plus avertis
  • Les difficultés économiques de l’agriculture Française
  • Le patriotisme alimentaire : privilégier l’approvisionnement local et de qualité
  • Favoriser l’approvisionnement en produits locaux tout en respectant les règles des marchés publics
  • Faciliter la mise en place de plateformes d’approvisionnements collectifs
  • Promouvoir les produits Français.

Deux types de fonctionnement pour les collectivités et les administrations :

  • La régie directe : les critères déterminants :
  • La structure des menus (saisonnalité, équilibre alimentaire)
  • Analyse des structures d’approvisionnement locales (filières, type de production…)
  • Constitution des cahiers des charges et des fiches techniques des produits
  • Les problématiques spécifiques en fonction des produits
  • La publicité lors des appels d’offre : Informer les petits producteurs locaux
  • Le mode de sélection des candidats
  • Intervention de Pierre-Alain MAHUTEAUX, chef de service approvisionnement et circuits courts à la Région Poitou-Charentes : la mise en place d’approvisionnements en produits locaux dans les structures de restauration collective de la région.
  • La restauration collective en sous-traitance :
  • Importance de la communication auprès des usagers
  • Les freins à contourner : Structure des achats alimentaires des sociétés de restauration collective « SRC » et mode de rémunération des achats
  • Rédaction pointue des cahiers des charges
  • Pluralité des critères de jugement des offres.

 14h30 : Echange avec Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture,

De l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du gouvernement

Au Salon de l’Agriculture (puis visite du salon)

Partager